Comment l’art de la reliure de livres anciens est-il préservé et enseigné aujourd’hui ?

Quand vous pénétrez dans une bibliothèque universitaire ou une bibliothèque nationale, que ce soit à Paris, en France ou ailleurs dans le monde, vous êtes probablement frappés par l’odeur du papier vieilli. Ce parfum est la preuve tangible de siècles d’histoire, de culture et de savoir conservés à travers les livres. Mais ces ouvrages ne seraient pas là sans la reliure, cet art délicat qui a évolué au fil des siècles. Aujourd’hui, malgré l’avènement du numérique, cet art perdure et se transmet, fruit d’un travail minutieux et d’un amour profond pour le livre. Alors, comment l’art de la reliure de livres anciens est-il préservé et enseigné aujourd’hui?

La reliure à travers les siècles

Avant de plonger dans le présent, laissez-nous vous emmener dans un voyage à travers le temps. La reliure est un art qui trouve ses origines au Moyen Âge. Au fil des siècles, elle a évolué, passant de la simple protection du texte à un véritable objet d’art.

Au quinzième siècle, la reliure de livres est devenue une véritable industrie en France, notamment à Paris. Avec l’invention de l’imprimerie, le nombre de livres produits a augmenté, et avec lui, le besoin de les protéger. Les reliures en cuir ornées de fers ont commencé à fleurir, tandis que des ateliers de reliure se sont ouverts dans toute la ville.

Au seizième siècle, sous le règne de François Ier, la reliure a pris une nouvelle dimension avec l’introduction de la reliure maroquin, une technique qui utilise une peau de chèvre teintée et décorée à la main. Ce savoir-faire a été perpétué par des maîtres comme Marius Michel et la maison Morgand et Fatout, références incontournables de la reliure française.

L’art de la reliure aujourd’hui

Aujourd’hui, l’art de la reliure est toujours bien vivant, malgré l’omniprésence du numérique. De nombreuses écoles et ateliers se consacrent à la formation de nouveaux relieurs, qui perpétuent les techniques ancestrales tout en les adaptant aux exigences modernes.

L’École Estienne, à Paris, est l’un des hauts lieux de la formation en reliure en France. Elle propose une formation complète, alliant théorie et pratique, où les élèves peuvent se familiariser avec toutes les facettes de la reliure, du choix du papier à la réalisation de la reliure elle-même.

Outre l’enseignement, la reliure est aussi une pratique artistique à part entière. De nombreux relieurs contemporains, tels que la maison Morgand et Fatout, continuent à produire des reliures d’art, en utilisant aussi bien des techniques traditionnelles que des approches plus modernes.

La préservation des reliures anciennes

La préservation des reliures anciennes est une autre facette cruciale de l’art de la reliure. Les bibliothèques universitaires et les bibliothèques nationales jouent un rôle majeur à cet égard. Elles s’occupent non seulement de la conservation des ouvrages anciens, mais aussi de leur restauration.

Ces institutions travaillent en étroite collaboration avec des relieurs spécialisés pour s’assurer que chaque livre est correctement conservé et restauré. C’est un travail délicat qui nécessite une grande expertise, car chaque reliure est unique et témoigne d’une époque et d’un savoir-faire particuliers.

Conclusion : L’avenir de l’art de la reliure

Alors, comment l’art de la reliure de livres anciens est-il préservé et enseigné aujourd’hui ? La réponse est simple : grâce à une combinaison de passion, de savoir-faire et de respect pour le patrimoine. Que ce soit dans les écoles, les ateliers ou les bibliothèques, cet art ancestral perdure et se renouvelle sans cesse. Et même si le livre numérique a pris une place prépondérante dans notre société, le livre papier, avec sa reliure, ce témoin de notre histoire et de notre culture, continue d’occuper une place de choix.

En somme, l’avenir de l’art de la reliure est assuré, tant que perdureront la soif de connaissance, l’amour des beaux ouvrages et le respect du patrimoine. Car comme l’a si bien dit l’écrivain allemand Johann Wolfgang von Goethe : "Un bon livre est un ami qui ne se trompe jamais." Et cet ami mérite le plus beau des écrins, une belle reliure.

Copyright 2023. Tous Droits Réservés